Comprendre la mode éthique

Le terme « mode éthique » est la définition au sens large qui prends en compte la mode écologique, la mode recyclée, la mode durable et locale. Ce terme est donc le concept global de mode responsable.

HOP HOP HOP, ENTRE NOUS C’EST PLUS …CHIC!

Un showroom privé, c’est un espace de vente mais surtout un véritable enjeux économique ! 
Combien d’applications nous parlent de showroom et combien de brocante, braderie et vide dressing… La nouvelle manière de se faire plaisir ? Aller chez le particulier… Avec les réseaux sociaux, les micro-événements de vide dressing voient le jour partout dans le pays. Et la confiance se rétablie de plus en plus entre particuliers à travers ce modèle pas si nouveau que l’on ne le pense…Les modes de consommation changent !!! Dorénavant, sur internet ou lors de rendez-vous, les accros à la mode ont pris pour habitude de vider leur dressing. Les vendeuses.eurs occasionnels.les. y voient une occasion d’arrondir leurs fins de mois en faisant de la place dans leurs placards, les acheteuses.eurs , ont l’opportunité de saisir des pièces à des prix défiant toute concurrence! La différence entre un showroom et un magasin classique tient dans les produits mis en avant. Qu’on se le dise! Rien à voir avec les produits que l’on plie dans un local immense, avec une musique de fond qui nous rappelle le club du week-end dernier … Pourquoi ce modèle de vente fonctionne de plus en plus ? Qu’est ce qui nous plaît autant, nous les modeuses.eurs?… Il faut croire que c’est simple et pour de bonnes raisons. Nous pouvons voir les produits plus intimement, nous gagnons la possibilité de les toucher, de les essayer en toute liberté et de façon plus friendly … La recette pour un showroom bien réussie autant du côté du vendeur.se que de l’acheteur.se. #1 Le principal enjeu de cette stratégie commerciale étant de vendre, il est primordial que votre showroom soit bien agencé. Mais avant cela, vous devez trouver le lieu idéal, celui dans lequel vous seriez fier.e de recevoir du monde… L’univers sensoriel compte pour beaucoup dans la réussite d’un showroom éphémère. Vous devez donc décorer le lieu, faire preuve de goût et de créativité pour lui donner un style unique: le votre!… N’ayez pas peur d’être l’hôte idéal.e sortant directement de la série Une Nounou d’enfer (hihihi). Astuce: C’est bien connu, on a tendance à acheter davantage, entourer de nos ami.e.s, avec une table joliment sertie de gâteaux et d’un café ou si comme moi, on craque facilement pour un délicieux chocolat chaud surmonté d’une crème chantilly… (Mmmhhh) #2 Par contre, il faut faire preuve d’un peu de jugeote, n’allez pas organiser un showroom pendant la période des vacances d’été alors que vos articles se spécialisent dans les sports d’hiver. Cela va de soi… A ce propos, vous devez identifier les jours de la semaine les plus pertinents, comme notamment le week-end. Astuce: Pour que cela beaucoup soit profitable, il est plus intéressant de faire un showroom a plusieurs vendeuses.eurs pour être au top niveau ambiance … Et puisque nous parlions d’internet: De plus en plus de sites ou d’applications d’échange et vente, prennent le nom de Showroom (et bonjour les prix bas ou les réductions). Même dans le secteur du luxe français, qui représente 23,4% du luxe mondiale. Mais rappelez vous bien qu’un vide dressing et un showroom sont deux choses bien distinctes. Un showroom est un outil de vente, que cela soit du neuf ou de l’ancien. Alors qu’un vide dressing est basé sur le côté économique ainsi que la seconde main en y intégrant une mode plus éthique…

Plus d'infos »

Textile écologique, comment le choisir ?

Nos habits, nous les avons toujours choisis selon leurs couleurs, leurs imprimés… Et selon leur aspect esthétique en premier lieu! Mais qu’en savons-nous de leur valeur écologique? Ces vêtements qui restent collés à notre corps toute la journée, comment et à partir de quelles matières sont-ils fabriqués ? Voyons ensemble ! Procédure de fabrication des vêtements : Comme toute autre chose, comme le gâteau au chocolat, la fabrication des habits doit commencer quelque part. Les textiles Alors, nous avons: Le Textile écologique, comment le choisir ? #1 La première étape qui consiste à la récolte de matière première par exemple le coton qui est la base de la composition de beaucoup de vêtements. #2 Ensuite la filature, hihihi, il ne s’agit pas d’espionner un(e) ex(e) noooon … Le filage est le fait de produire des fils textiles à partir de divers matériaux bruts, en d’autres termes c’est la transformation de la fibre en fils. #3 Le tissage ou bien le tricotage. Oui, oui, comme pour nos grands parents! Dans cette étape là on obtient le tissu fabriqué à partir de l’action d’entrecroiser les fils ou les fibres. Et selon le résultat désiré il existe plusieurs méthodes de tissage … #4Puis vient ce mot, ooh combien compliqué « L’ennoblissement »… Ce nom est donné au différentes étapes de finition décoratives et techniques. Et ça ?! On adore!! #5 La couture, enfin nous n’avons pas besoin de vous la définir… C’est la réalisation d’un ensemble d’assemblage de plusieurs pièces par une suite de points réguliers. Et par la suite quelques petits détails se rajoutent tels que les étiquettes. Mais tout ce processus ne suffit pas… Il ne faut pas oublier de choisir les meilleurs fibres. Les fibres textiles sont classées en quelques grandes catégories; les fibres naturelles, les artificielles ou chimiques, et les fibres synthétiques. Et pour l’amour de mon unique et belle peau, j’ai sauté le pas! Je suis un peu plus regardante sur ce qu’il y à dans mes cosmétiques; alors pourquoi pas faire la même chose avec mes habits #assumemonstyle! J’ai eu un doute mais après plusieurs recherches, les meilleurs tissus sont en fibres naturelles. #1 Coton biologique A privilégier, attendez, attendez… Pas d’insecticide, pas de pesticide, sans allergène, sans résidus toxique Nos habits, nous les avons toujours choisis selon leurs couleurs, leurs imprimés… Et selon leur aspect esthétique en premier lieu! Mais que sait-on du critère écologique? Ces vêtements qui restent collés sur notre corps toute la journée, comment et de quoi sont-ils fabriqués ? Voyons ensemble ! Procédures de fabrication des vêtements : Comme toute autre chose, comme le gâteau au chocolat, la fabrication des habits doit commencer quelque part. #2 Le lin: Considérer comme l’une des meilleurs fibres non seulement naturelles mais aussi écologique. Et aussi connu pour son chic et son association a un certains statut social. Rappelez-vous les films et publicités… Sa culture ne nécessite ni engrais, ni arrosage et donc beaucoup moins de consommation d’eau par rapport au coton par exemple. Pas besoin des procédés chimiques dans sa transformation de la plante en fil, tout se passe naturellement! Super top! Il n’irrite pas la peau. C’est LA Fibre idéal pour le contact direct avec la peau!

Plus d'infos »

LA FAST FASHION, LE FAUX PAS ULTIME ?

La fast fashion Se vêtir est devenue l’un de nos besoins fondamentaux. Aujourd’hui, avons nous la possibilité de s’habiller dans le respect de la planète ? La surabondance et mauvaise qualité ? A la maison nous nous contentons généralement d’un lit par personne, et d’un nombre raisonnable de vaisselle, mais cette incroyable logique fond comme par magie lorsqu’il s’agit de se couvrir. Sous nos sphères, avoir plus de 50 robes ou 25 paires de chaussures et pantalons différents est ce qu’il y a de plus normal. Cette surabondance entre dans les tendances d’aujourd’hui et que l’on appelle plus communément la « fast fashion ». Cette appellation existe pour parler d’une mode caractérisée par des articles dont la création est à moindre coût pour une qualité plus basse. Mais la demande constante de produits fait que cela ne génère aucun problème pour l’acheteur car il à été rassasié. Ces articles ne sont faits que pour durer jusqu’à la prochaine collection ou saison qui nous donnera encore plus envie… Parlons chiffres! La Mode représente un des secteurs économique les plus florissant, qui rapporte environ 1200 milliards de dollars par an, dont 150 Milliard d’euros en Europe. Chaque année, ce sont prés de 85 milliards de vêtements neufs qui sont fabriquer dans le monde. Etonnant ?! Et quelles sont les conséquences ? La Mode éphémère, à un coté bien inquiétant, qu’à notre époque nous ne pouvons plus ignorés….
 Pollutions de l’air et des eaux, gâchis de vêtements brûlés en décharge et des conditions de travail indécentes dans certains pays…
 Cette article n’a pas pour but de faire l’étalage de l’industrie du textile et de se qui en découle; d’ailleurs vous pouvez facilement trouvés ces informations sur des sites officiels. LA solutions? Elle n’existe pas ici mais des petits trucs Trucs et astuces pour une mode plus responsable eux existent! Chouettes Trucs et astuces ^^: Cela m’a poussée à changer mon comportement d’une certaines manière. Déjà, très attentive à ma consommation dans plusieurs champ, alors pourquoi ne pas testé cette approche au dit shopping…
 Et de par ces instants faire le choix un peu plus souvent de vêtements, accessoires d’occasion, ou alors créer de façon un peu plus responsable. A son niveau, tout un chacun peut devenir un(e) acheteur(euse) conscient(e), en adoptant quelques petites habitudes, testées et approuvées par votre très cher DSD Mode! #1 Acheter moins Qu’importe la catégorie, la condition première du raisonné est de s’interroger sur le besoin réel. Avec la mode et en remarquant que nous ne portions approximativement, moins d’une dizaine de fois chaque vêtement que nous achetons sur une année, cette première étape semble la base de la réflexion. #2 Réparer Se précipité pour remplacer un vêtement pour un petit défaut, ont essayent de bannir ! Et ont va vite regarder des tutos pour reprendre ou les customiser… Pour tout ce qui est chaussures, là, on à la bonne vieille méthode! Confier les simplement à un cordonnier qui saura leur redonner une seconde jeunesse et qui aura plaisir de revoir son métier reprendre du service dans le coeur des jeunes … #3 Choisir des marques éthiques Mais quels sont ces oh grand mots?! Il existe de vraies marques/créateurs à philosophie écologique et/ou éthique, qui ont à cœur d’offrir à leurs acheteurs des vêtements créer dans de bonnes conditions et dans un respect de l’environnement, tout en n’oubliant pas de rester tendance. Le seul petit bémol, les prix, souvent élevé, les rendant peu abordable à tous budgets. #4 Acheter en seconde main Adieu le temps où l’on pensait seconde main, on s’imaginait un vieil entrepôt rempli de d’habits horribles! Aujourd’hui, la seconde main est plus #chic que jamais. J’en veux pour preuve la multiplication des vide-dressing dans tout le pays et les défilés reprenant d’ancien modèles qui sont adaptés. Ce qui est cool avec la seconde main c’est qu’elle rassemble pleins avantages. Comme des prix défiant toute concurrence et un style excellent que leurs ancien(nes) propriétaires ont rarement porté plus de deux ou trois fois. Pour trouver son chouette bonheur, les options ne manquent pas, vide-dressing, groupes de vente sur les réseaux sociaux, boutiques de seconde main, échanges avec le reste du monde… Plutôt cool non?!

Plus d'infos »

MODE ET UPCYCLING

Notez cette date, le 18 Mars 2019, nouvelle édition de la Journée Mondiale du Recyclage, en Europe! De ce fait nous la Team DSD Mode, on c’est dit que cela serait intéressant de vous parler du développement durable. Pour cela débutons par un petit peu de bachotage… concrètement, le recyclage, c’est quoi ? Le recyclage est un terme générique, pour désigné plusieurs actions. La récupération de matériaux, la réutilisation, pour leurs donnés une secondes vies. Mais l’on peux trier, transformer et aussi, de travailler la matière première de plusieurs autres manière. Et pour nous,c’est tout simplement la réutilisation, la transformation d’une bouteille en plastique, en une nouvelle bouteille en plastique… Des vieux magasines, en nouveaux magasines… Du carton en… Enfin, voilà voilà… Mais vous nous demandés, quel rapport avec la Mode ?! En France, un adulte achète en moyenne 30 kg de textile par an. Et en recycle… 2,5 kg. A l’échelle de l’Europe, ce sont 4 millions de tonnes (!!!) de textiles, neufs ou usagés, qui sont jetées chaque année. Et c’est là, en visitant cette étendue de déchets, que nous avons vraiment compris l’impact du recyclage : Produire de nouvelles choses à partir d’anciennes; L’Upcycling : le recyclage dans la mode La mode recyclée s’articule autour de vêtements et autres matériaux ayant déjà eu une première vie, voire dix. La mode durable, se confond avec ce que les experts appellent la slow-fashion. « On fait des vêtements durables et indémodables. » Désormais pleins de marques sont aujourd’hui capables de proposer des vêtements, accessoires et chaussures utilisant les techniques d’Upcycling ! MAGNIFIQUE! L’Upcycling, c’est le fait de transformer quelque chose en le revalorisant et en en faisant un nouvel objet et/ou avec un usage différent de l’usage premier. Cela va un tout petit peu plus loin que le recyclage puisqu’il y a une notion de rendre le produit final encore plus beau, encore meilleur que ce qu’il était avant. Mais maintenant, il y des marques super classy qui ont fait de l’Upcycling leur philosophie! #1 Fabriquer des vêtements, sacs, accessoires faits à partir de chutes de tissus ou de pièces existantes C’est le fait de récupérer des tissus et de les retravailler pour en faire de nouveaux produits : Pour ceux qui regardent la série télévisé Orange Is The New Black, c’est exactement ce que le personnage de Piper fait lorsqu’elle lance son commerce de culottes en faisant une culotte supplémentaire dans le morceau de tissus qui lui reste. Eh oui! Elle récupère ce qui aurait été une chute, pour en faire un nouveau produit ! #2 Utiliser des matériaux recyclés ;Vive notre amie, la technologie, il est maintenant possible de recycler des déchets pour en faire de nouveaux matériaux… mettables ! Certaines marques utilisent des composantes de voitures (pneus, chambres à air, ceintures…), d’autres du tissu fabriqué à partir de bouteilles en plastique ou de filets de pêche par exemple… et ce n’est que le début !

Plus d'infos »

Une mode durable est-elle possible ?

La mode peut-elle être véritablement durable ? C’est une question à laquelle ont tenté de répondre les invités de la conférence “Recycler la mode” du séminaire annuel Anthropologies de la mode, organisé, en février dernier, par l’EHESS (Ecole des Hautes Études en Sciences Sociales). Décryptage. Au tableau de cet événement, Anne-Gwenn Alexandre, juriste en droit de l’environnement, Adèle Rinck de l’organisme du textile ECO-TLC et Dominique Bourg, philosophe, spécialiste des questions environnementales ; ont émi leurs avis et interprétations sur la recyclabilité dans le dur monde de la mode. Alors la mode est elle durable ? “On le sait tous ici, l’industrie la plus polluante, après celle des carburants fossiles, c’est l’industrie de la mode”. C’est ainsi que Anne-Gwenn Alexandre a entamé sa présentation. Depuis quelques années maintenant, la mode éthique interroge et se veut une alternative aux dérives de la fast fashion. Il y a d’abord l’impact humain de cette mode destructrice qui a, à de nombreuses reprises coûté, la vie aux travailleurs précaires de cette industrie. Mais il y a aussi l’impact environnemental tout aussi désastreux. Plus de 10 000 litres d’eau pour un jean Il faut près de 11 000 litres d’eau pour produire un jean en coton. À titre de comparaison, cela représente le volume consommé par une famille de 6 personnes en un peu plus d’un mois (tous types de consommations confondues, autant alimentaire qu’utilitaire) dans un pays comme le Bangladesh. De plus, les eaux utilisées sont parfois potables et sont ensuite rejetées dans la nature complètement polluées. Suite Article ICI

Plus d'infos »

Contactez-Nous

Email contact@acteurdsd.com

Aller à la barre d’outils